Depuis la Présidence luxembourgeoise, plusieurs ONGs ont suivi le dossier des minerais de conflit au Luxembourg.  Aujourd’hui, il est temps de tirer un bilan sur ces négociations qui ont animé pendant plus de 3 ans le Parlement européen, la Commission européenne, le Conseil des ministres, les parties prenantes concernées et la société civile.

 

 

 

 

Retour